Festival : Francofolies de la Rochelle 2017

 

Nous étions ce week-end au mytique festival des Francofolies de la Rochelle 2017.

Véritable institution pour les fans de musique, ce festival faisait cette année la part belle aux chanteurs à texte.

Première surprise avec le premier concert de Gauvain Sers, petit protégé de Renaud. Voix mélodieuse et chanson engagée à l’image de la chanson “Hénin Beaumont” et de “Mon fils est parti au djihad”. Si vous ne le connaissez pas encore, vous entendrez à coup sûr parler de lui dans les prochains mois.

Deuxième concert endiablé avec le groupe Tryo qui n’a rien perdu de la joie qui l’anime depuis ses débuts. Textes toujours aussi engagés et musique entraînante. Les fans étaient au rendez-vous, des plus jeunes aux plus vieux, Tryo traverse les années sans prendre une ride, et ce pour notre plus grand plaisir ! Les rappeurs Big Flo et Oli nous ont même fait la surprise d’interpréter un de leurs titres avec Tryo. Quel bonheur !

 

Big Flo et Oli en featuring avec Tryo

 

Foule au festival des Francofolies de la Rochelle

 

 

Le troisième concert était attendu par beaucoup de femmes mais aussi des hommes, et ce n’est pas étonnant avec Vianney qui arrive à fédérer un public de plus en plus large. Les fans étaient donc au rendez-vous et reprenaient les paroles de ses plus grands tubes à l’image de “Pas là” ou “Moi aimer toi” son dernier titre.

 

Vianney revient pour sa 2ème fois aux Francofolies de la Rochelle

 

Le dernier concert de la soirée qui clôturait ce magnifique festival était Renaud. Les fans du chanteur au bandana rouge étaient bien présents et attendaient avec impatience le retour sur scène de leur Docteur Renaud/Mister Renard. La voix si particulière de Renaud a laissé la place à une voix plus rocailleuse mais le plaisir de le retrouver est toujours aussi grand. Tout le monde entonnait ses chansons quand la voix de Renaud se faisait plus faible.

00h30 le festival se clôture. Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine pour une programmation qui promet une fois encore d’être exceptionnelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *